Le Temps d’un Multiple(s)

Ce projet est le fruit d’une résidence réalisée auprès de l’association Les Moyens du Bord, du 22 au 29 octobre 2012, à Morlaix.

M’intéressant aux livres d’artistes, j’ai eu l’opportunité de m’immerger dans cet univers en explorant la 7ème édition de Multiples, salon de la petite édition d’artistes et ses préparatifs.

Le temps d’un week-end d’automne, l’association Les Moyens du Bord organise ce rendez-vous dans différents lieux de la ville depuis une dizaine d’années. Les jours précédents le salon, j’assiste à des ateliers d’initiation à la sérigraphie et à la gravure sur gomme. Les travaux réalisés sont ensuite exposés dans la caravane de l’Urgence de l’Art devant la mairie. Pendant le salon, je déambule de la Manufacture des tabacs à la médiathèques Les Ailes du temps en passant par l’hôtel de ville, la librairie La Nuit Bleue Marine, l’hôtel de l’Europe et la galerie Les Stèles. De lieu en lieu, de table en table, je manipule avec délicatesse livres, gravures, cartes postales, badges, revues… Vêtue d’un tablier rouge vif, carnet et stylo en poche, je vais à la rencontre des participants venus de tous horizons. Le dialogue est spontané, ils me racontent avec passion comment leurs ouvrages sont nés. Je leur demande également de compléter un questionnaire présenté sous forme de planche de bande dessinée : esquisser un autoportrait ; dans mon atelier, il y a … ; mes lectures de chevet et d’atelier ; comment je définis mon travail ; mes coordonnées ; ma devise ; et des espaces d’expressions libres. En récupérant les fiches, je découvre avec enthousiasme des cases remplies de couleurs, de dessins et de mots, toutes singulières et pleines de vie.

J’ai glané par la suite d’autres témoignages et d’autres informations sur l’édition d’artistes. Mes lectures m’ont fait voyager par monts et par vaux, j’ai expérimenté le gaufrage, la pointe sèche sur rhénalon, le monotype, dans le but de retranscrire mon expédition. « Parfois, les accidents sont les bienvenus », cette phrase entendue au cours de Multiples revenait comme une ritournelle. En relisant mes carnets et les fiches, mon attention s’est portée sur des croquis d’outils, des schémas et des mots liés aux différentes étapes de fabrication d’une édition d’artiste. « Comment fait-on une édition? » est devenue une question obsessionnelle.

Le Temps d’un Multiple(s) illustre un processus de création. Cet atelier imaginaire est inspiré de mes rencontres avec les participants et les bénévoles de la 7ème édition du salon Multiples. Merci à tous pour vos contributions.

Plus d’informations sur l’association Les Moyens du Bord et le salon Multiples : http://lesmoyensdubord.wordpress.com/2013/11/12/multiples-cest-termine/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s